francine lajournade-bosc

francine lajournade-bosc

■ Née dans les Vosges d’un père ingénieur forestier et d’une mère institutrice, Francine Lajournade-Bosc mange pour la première fois avec des baguettes à l’âge de 4 ans. Elle garde de cette expérience un amour inconditionnel pour les cultures asiatiques et en particulier pour le Japon et le Cambodge – où l’on ne mange pas avec des baguettes.

■ Diplômée de l’Université Toulouse II (maîtrise d’histoire) et de l’EHESS Paris (DEA Histoire et Civilisations), Francine acquiert une première expérience de chargée d’études qualitatives auprès de divers cabinets de conseil en image et en stratégie de communication (Teleos, Sofres, Khi2).

■ Elle travaille notamment à l’élaboration ou au repositionnement de produits pour Bayard Presse (Pèlerin Magazine, collection Chair de Poule, Capital Santé, Enfant Magazine) ou Beiersdorf (lancement de la ligne Nivea for men).

■ Au Palais de la découverte et à la Cité de la musique, elle met en place des actions de médiation culturelle pour lesquelles elle est amenée à encadrer des équipes (2 équipes de 10 emplois-jeunes au Palais de la Découverte; une équipe de 15 guides-conférenciers à la Cité de la Musique).

■ Francine est ensuite pigiste puis rédactrice en chef de deux magazines musicaux (Pianiste, Guitare Classique). Sous sa direction, évolue une équipe de 12 personnes. Elle collabore en tant qu’auteur durant la même période à plusieurs publications (Mécènes, l’Éducation musicale…).

■ La multitude de ces expériences lui permet de créer en 2007 didascalia,